Benoit Bourel, le 17 novembre 2021

Du bâtiment universitaire à l'infrastructure de recherche

Du bâtiment universitaire à l'infrastructure de recherche
Les ambitions de la rénovation étaient fortes, pour faire du bâtiment RIZOMM :
Un espace pédagogique et de recherche, producteur d’énergie et autoconsommateur ;
Un projet global qui assure une interaction positive entre les usagers, le bâtiment, les équipements et les partenaires et dans une logique d’écosystème ;
Un démonstrateur intégré qui articule sciences humaines & sociales et sciences de l’ingénieur ;
Un bâtiment rénové à haut niveau de performance, en alliant efficacité énergétique et production via le photovoltaïque.
L’Université compte des expertises scientifiques croisées, en sciences de l’ingénieur et en sciences humaines & sociales, qui en particulier dans le cadre de Live TREE se retrouvent dans le déploiement de programmes de recherche.

Il a été nécessaire d’être attentif à chaque instant, en mobilisant en tant que de besoin des ressources complémentaires aux bureaux d’études et à l’architecte, notamment sur le volet sociotechnique. Une attention particulière a été portée sur le choix de technologies permettant une évolutivité des fonctionnalités.
En parallèle, c’est l’animation de l’écosystème collaboratif Live TREE, avec ses composantes et ses chaires, qui a donné corps à nouveaux projets dans lesquels le bâtiment jouera son rôle d’infrastructure de recherche.
Le bâtiment regorge de solutions innovantes, certaines généralisées comme les équipements de gestion des éclairages (capteurs, actionneurs, tableaux électriques, GTB), d’autres localisées comme une ATA (armoire de traitement de l’air) localisée dans un laboratoire d’écologie comportementale ou encore des consignes de recharge de PC portables pour les étudiants.
Le management de l’ensemble du dispositif est confié à plusieurs experts : services techniques, ingénieur énergie, sociologue spécialisé en sociotechnique de l’énergie, et un Manager de la performance énergie-bâtiment spécifiquement recruté dans la cadre de la mise en œuvre de l’infrastructure de recherche et de pédagogie.
Il est important de rappeler que les programmes de recherche n’ont pas tous été écrits à l’avance. Ils ont été conçus en fonction au fur et à mesure du projet et s’élaborent encore aujourd’hui grâce à l’animation de l’écosystème et aux possibilités qu’offrent le bâtiment et ses équipements. Certains dispositifs contribuent d’ores et déjà à la recherche, pour d’autres le temps viendra plus tard, à l’occasion de projets qui verront le jour dans le futur.

Test
 
 

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour