Le bâtiment Rizomm, expérimentateur de la performance énergétique livré à le rentrée 2018, a généré un nouveau besoin. Ses équipements et leurs usages sont alors inédits au sein de l’Université : GTB (gestion technique du bâtiment = dispositif de supervision des équipements), régulateurs de température, de luminosité… au service du confort des occupants. En ajoutant le caractère volontairement démonstrateur des nouveaux modes de management sociotechnique de la performance énergétique, pour en faire un support de recherche et de pédagogie, la nécessité s’est fait ressentir très vite d’embaucher un profil qui monterait en compétence sur les aspects techniques du bâtiment et dans l’accompagnement des usagers.
Le poste ne pouvait pas être décrit précisément au moment du recrutement, s’agissant d’un nouveau métier. L’objectif était donc de caler les différentes tâches, champs d’actions et responsabilités, dans un dialogue constant entre le MPE (manager de la performance énergétique) et ses interlocuteurs.

État du projet Projet en cours
Budget alloué Masse salariale correspondante + environnement du poste
Délai de mise en oeuvre 21/06/2018 - Embauche d'un manager de la performance énergétique

Description synthétique de l'action

- Contrôle régulier du bon fonctionnement des installations du Rizomm, intermédiaire entre les process techniques du bâtiment démonstrateur et tous les usagers (administratifs, service hygiène et nettoyage, maintenance, enseignants et enseignants chercheurs, étudiants et entreprise extérieures pour la maintenance).
- Amélioration de la GTB (gestion technique du bâtiment) en collaboration les collègues avec le partenaire technique sté IHB.
- Contacts avec les entreprises extérieures pour la maintenance ou autres interventions.
- Veille technologique et technique.
- Contacts avec les différents services de l’Université : moyens généraux, immobilier, informatique, communication, numérique, ressources humaines, finances, etc.
- Accueil et présentations à des groupes de visiteurs français et étrangers du Bâtiment démonstrateur Rizomm.
- Mise en place d’un réseau informatique pour les enseignants-chercheurs Live TREE
- A l’écoute des usagers, dans la mesure du possible leurs apporter une solution à leurs requêtes.
- Encadrement en collaboration avec d’autres collègues de groupe d’étudiants dans le cadre de Projet Inter Master (PIM’S)
- Mise en place du tri sélectif des déchets à l’échelle de l’Institut Catholique de Lille.
- Facilitation de l’intégration dans des programmes de recherche et développement avec des enseignants chercheurs Ex : So Mel so Connected, Ebalance+, LIFE MaPerEn.
- Tout cela participe à Live TREE, le programme d’orientation de l’Université dans la Troisième Révolution Industrielle en Région des Hauts-de-France.

Ils participent
au projet

Partenaires techniques

Tous les corps de métier ayant participés à la rénovation.
Exemple : lot électricité, lot Clim Ventilation Chauffage, lot isolation, BET, DPI etc..

Partenaires financiers

Fonds propres et Européen

Echelle territoriale

Locale : Université Catholique de Lille

Gouvernance /
portage de l'action

Le poste de MPE est rattaché à la Direction des Moyens Généraux de l’ICL.
Ses activités font l’objet d’une concertation entre son directeur et le Vice-Recteur Responsabilité Sociétale d’Université, garant du caractère démonstrateur du bâtiment Rizomm. En dehors de son propre service, le MPE travaille de concert avec un ingénieur énergie-bâtiment et un chargé de mission en environnement en charge du suivi des indicateurs, de l’analyse des process et de l’optimisation des démarches.

Les impacts

Environnementaux

Contrairement aux conséquences directes de la rénovation des bâtiments et des systèmes techniques, les impacts environnementaux générés par les activités du manager de la performance énergétique sont difficiles à mesurer, de surcroît avec seulement deux ans de recul, car ils sont issus de l’évolution des comportements.
Il est par contre clair que les impacts sont d’autant plus importants que les usagers ont un rôle à jouer, par exemple dans la régulation du confort dans leur bureau ou dans le tri sélectif des déchets.

Sociaux

- Appropriation par des salariés et des étudiants des enjeux environnementaux. Évolution vertueuse des comportements possible par l’ensemble des mesures mises en œuvre, en termes de mise à disposition d’équipements permettant de « faire mieux » (exemple les points d’apport volontaire pour le tri sélectif), la communication associée et la mobilisation de toutes les parties prenantes (par exemple pour le tri le personnel hygiène et nettoyage, le service logistique, les étudiants, les salariés, les services com…)
- Fonction purement transversale permettant une vue de l’ensemble des actions et données pour des meilleures interventions.
- Meilleures connaissances des collaborateurs avec une nette amélioration des échanges ; donc lien renouvelé entre les usagers et les services techniques (autrement que par des demandes d’intervention ou des plaintes…).
- Réunion de travail collaboratives.

Éléments facilitateurs / facteurs de réussite

Confiance des responsables hiérarchiques, grande autonomie de consultations et d’actions.

Freins et difficultés rencontrés /
solutions apportées

- Embauche du MPE trop tardive pour l’ampleur de ce chantier de rénovation du Rizomm. Il aurait été souhaitable de la faire dès le début de la réflexion de rénovation ou à défaut au début des travaux de rénovation afin de mieux connaitre toutes les installations et d’effectuer un suivi quotidien du chantier.
- Investissement énorme au départ et participation à la fin du chantier notamment avec le lot CVC (ventilation et chauffage) pour découvrir et comprendre l’ensemble du projet et de sa réalisation.

Bilan

Extrêmement positif pour la valeur ajoutée sociotechnique. Les enseignements tirés participent à l’écriture des contours de ce nouveau métier de la transition énergétique.
Une ouverture à l’international est en cours, par le biais de nombreux visiteurs étranger, étudiants étranger et l’intégration dans des projets Européens.

Perspectives

- Intégration de la dimension sociotechnique en amont des nouveaux projets de construction ou rénovation de l’ICL.
- Déploiement de la GTB initiée avec le Rizomm dans différents bâtiments de l’Université, et management de la performance énergétique associé.
- Communication et développement à l'international.

Vous souhaitez participer à ce projet ?

Vous êtes intéressé pour participer, co-construire et consolider vos connaissances avec d’autres acteurs sur ce sujet énergétique ? Alors n’hésitez pas et contactez-nous pour rejoindre le projet.

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour